Ai-je bien lu ?

J'ai reçu cette semaine la lettre du Président Sarkozy.
 

Cliquez pour le texte intégral

Elle est adressée aux "Educateurs" (page 24, on comprend que ce terme concerne "le père, la mère, le professeur, le juge, le policier, l'éducateur social, et tous ceux qui sont en contact avec l'enfant dans le milieu sportif, culturel,associatif")


Un amalgame dénoncé par Guillaume Pigeard de Gurbert dans Marianne.
http://www.marianne2.fr/Lettre-a-l-Educateur-des-educateurs_a78867.html
(Merci Jef pour la citation)

Elle a été envoyée aux enseignants, et encore pas à tous.


Si vous ne faites pas partie des privilégiés, le texte intégral peut être lu ici.


Il faut un peu d'obstination pour la lire.
On a d'abord droit à
21 pages de poncifs mille fois entendus,
toutes les bonnes intentions sur l'art d'enseigner mille fois lus
avec chaque nouveau programme.

Notre Grand Schtroumpf est souvent aussi
passionnant que le Schtroumpf à lunettes...


Non seulement il fait la morale, mais il l'introduit dans son discours.
Le discours perd alors son esprit laïque...
 

On a l'impression que ceux celui (1) qui a écrit ça en est resté
à une vision très archaïque de l'école. En creux se dessine l'image qu'il se fait des profs :

(1) Le texte est écrit à la première personne : 53 "Je" en 28 pages.


a) Le Hussard de la République, qui éduque, mais qui est devenu archaïque.

b) L'instit-blouse grise (type années 50) que l'on respecte
mais qui n'est pas cool.

c) L'instit cool, post-soixante-huitard : méthodes trop modernes,
décidément trop cool avec les élèves.

Recevoir chaque semaine un dessin ?
Il suffit de demander :
Jacques Risso


et aussi Les petits dessins de Jacques pour le GDID