Ze living languages at school

Les Français n'ont jamais été très doués pour les langues étrangères.
En 1989, le ministre de l'Education de l'époque se préoccupa de
remonter le niveau de nos jeunes élèves en langues vivantes.



Pour éveiller l'oreille des enfants, il faut les habituer très tôt à l'écoute d'autres langues.
On imaginait une immersion complète dans des classes poly-linguistiques...

C'est à peu près ainsi que ça s'est passé, à quelques détails près.


Par exemple,
- au lieu d'un bain complet, ce sera 1 h 30 de pratique par semaine.
- tous les enseignants du primaire doivent pratiquer les langues vivantes
à l'école, même si leurs compétences sont assez sommaires.
- on a préféré commencer par le CM2 plutôt que par la maternelle

Pour enseigner les langues aussi bien que leurs collègues du secondaire,
les enseignants des écoles primaires ont reçu une solide formation.

L'Education Nationale a mis en oeuvre son savoir-faire pour élaborer
un matériel pédagogique audio-visuel performant au service des enseignants.

On s'efforce même de protéger les profs de langues en voie d'extinction grâce à des "postes fléchés" réservés aux enseignants qui s'engagent à les pratiquer.


Page d'accueil

Dessin précédent

Un autre ?

Bon, d'accord !